20 Sep
2019

Les épidémies de grippe favorisées par La Nina

first_imgLes épidémies de grippe favorisées par La Nina ?Le phénomène climatique La Nina favoriserait l’apparition de nouveaux virus de la grippe. En changeant le trajet des oiseaux migrateurs, ce phénomène les mettrait en contact avec des virus qui se répandent ensuite à travers le monde.Lors des épisodes du phénomène La Nina, les épidémies de grippe seraient favorisées partout dans le monde. C’est ce qu’affirment des chercheurs américains dans une étude publiée par les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Ce phénomène, qui refroidit les eaux de surface du Pacifique et engendre d’importants dérèglements climatiques, modifie en effet les trajets de migration des oiseaux. Ceux-ci entreraient alors en contact avec de nouveaux virus contre lesquels ils ne sont pas immunisés, et qu’ils répanderaient à travers le monde, estiment les chercheurs. À lire aussiSperme, lumière bleue et cosmonaute les 8 actus sciences que vous devez connaître ce 19 mai”Nous pensons que La Nina amène des oiseaux, qui habituellement ne se croisent pas, à se rencontrer. Cela permet la naissance de virus réassortis”, à savoir un mélange de deux virus de grippe, expliquent-ils. Les scientifiques américains qui ont mené cette étude ont constaté que quatre pandémies ont eu lieu après des épisodes La Nina au cours de ces dernières décennies : la grippe espagnole qui a commencé en 1918, la grippe asiatique de 1957, la grippe de Hong Kong de 1958 et la grippe porcine de 2009. Toutefois, les chercheurs demeurent prudents car tous les épisodes du phénomène n’ont pas été suivis d’épidémies. S’ils pensent que La Nina favorise les épidémies, d’autres facteurs entrent en jeu dans leur apparition.”Il est certain que l’alternance La Nina-El Nino affecte le climat, les précipitations et l’humidité dans le monde”, affirme Jeffrey Shaman, professeur à l’université de Columbia à New York. “Mais les effets sont très variés selon les régions, il n’y a pas de conséquence unique”, souligne-t-il.Le 18 janvier 2012 à 18:46 • Maxime Lambertlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *